Qu'est-ce que la chiropratique?

La chiropratique est une approche de la santé basée sur la globalité de la personne. En effet, la philosophie chiropratique voit l'être humain comme un tout et c'est par des méthodes de traitements manuelles que le chiropraticien peut venir influencer toutes les structures du corps. La chiropratique est reconnue pour soulager et traiter les troubles du système neuro-musculo-squelettique. Ces derniers peuvent toucher n'importe quelle articulation du corps et ont des répercussions à plusieurs niveaux.

Les manipulations utilisées ciblent majoritairement les régions lombaire, dorsale et cervicale visant l'ajustement des vertèbres, le déblocage des tensions et le rétablissement de l'équilibre physiologique du patient. Elle remédie généralement à tous les problèmes reliés au système neuro-musculo-squettique, soit le système nerveux, les muscles, les articulations et les os. Certaines autres douleurs peuvent également être ciblées et soulagées par la chiropratique selon chaque cas spécifique.

Pour connaître ces douleurs, référez-vous à la section La chiropratique... pour mes douleurs?

Toute personnes peut être traitées et/ou soulagées par la chiropratique, le chiropraticien adaptera ses soins en fonction de l'âge, de la forme physique et de la constitution de la personne. Généralement en termes de chiropratique, la croyance populaire vise plutôt les adultes atteints par les problèmes de dos mais plusieurs catégories de personnes peuvent grandement bénéficier de cette méthode thérapeutique curative et préventive pour toutes sortes de raisons différentes.

Pour connaître plus spécifiquement qui peut bénéficier des ajustements d'un chiropraticien, référez-vous à la section La chiropratique... est-ce pour moi?

Historique

Depuis la nuit des temps, les humains recherchent LES moyens de traitement autant pour la guérison totale que pour le soulagement de certaines douleurs chroniques. Certains guérisseurs d'antan avaient ce que les anciens appelaient des «dons» de guérisseur. De ces guérisseurs, certains étaient efficaces mais malheureusement, d'autres, connus aussi comme charlatans, profitaient de la douleur des gens pour s'enrichir à leurs dépens.

En 1895 dans la ville de Davenport en Iowa un guérisseur efficace du temps (Daniel David Palmer, Américain), et non un charlatan de l'époque, soulageait des gens et travaillait depuis environ 9 ans avec des personnes atteintes de différentes affections douloureuses. Suite à une vilaine chute, le concierge de l'immeuble où se trouvait sa clinique avait perdu l'ouïe. Après une palpation du cou, Dr Palmer lui découvrit une vertèbre déplacée et effectua une manipulation pour la replacer. Ce fut la première manipulation chiropratique effectuée en septembre 1895. Cette histoire a une fin heureuse puisque le concierge a progressivement recouvré l'usage de ses oreilles suite à cet ajustement.

Selon la théorie établie par Dr Palmer, les subluxations de la colonne vertébrale sont la base de nombreuses affections douloureuses et de nombreux problèmes de santé pouvant être soit corrigés ou grandement soulagés par la manipulation de la colonne vertébrale permettant alors à l'énergie (influx nerveux) de mieux circuler dans l'organisme.

Malgré les résultats positifs obtenus, Daniel David Palmer fut tout de même emprisonné pendant un certain temps pour avoir pratiqué illégalement la médecine aux États-Unis. Par la suite et à partir de ces bases et après un certain raffinement de sa technique au fil du temps, Daniel David Palmer a tout de même fondé sa propre école qui fut en fait, la première école officielle de chiropratique, soit la Palmer School of Chiropratic.

Par la suite son fils Bartlett Joshua Palmer, qui était alors colonel de réserve dans la Garde Nationale Américaine, décida de poursuivre le travail entamé par son père. Il développa la technique et l'adapta à son époque, ce qui entrait alors souvent en désaccord avec la méthode initiale utilisée par son père. Malgré la discorde, le fils Palmer ouvrit sa propre école de chiropratique en 1902 tout près de la ville de Chicago qui était totalement en accord avec les nouvelles normes américaines modernes établies pour les écoles de santé aux États-Unis.

Dans plusieurs pays, la chiropratique fut longtemps considérée à tort comme du charlatanisme et prit énormément de temps à être approuvée et dûment réglementée afin d'offrir aux gens la possibilité d'être soulagé et/ou guéri par des professionnels adéquatement formés. Pendant plusieurs années, la chiropratique fut malheureusement considérée comme nuisible et sans aucun intérêt médical.

Au Québec, c'est en 1973 que se forme l'Ordre des Chiropraticiens, visant à établir un standard de formation au sein de la profession et surtout protéger le public contre les charlatans. En 1992, la chiropratique fut reconnue officiellement comme médecine complémentaire par le Comité international olympique mais ce n'est qu'en 1993 qu'elle devint membre de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Aujourd'hui, aux États-Unis, elle est officiellement reconnue comme la troisième profession de santé. La première position appartient à la médecine générale et la deuxième, à la chirurgie dentaire..

Au début, la controverse incluait les dangers pour la santé reliés à l'utilisation de la chiropratique. Aujourd'hui, il a été officiellement prouvé que la visite chez le chiropraticien n'est pas plus risquée que toute autre visite chez un professionnel de la santé. La chiropratique est majoritairement sans risque pour les patients la choisissant comme méthode médicale.

Malgré tout, cette méthode de traitement demeure encore très marginale sauf en ce qui concerne le classique « mal de dos » où la majorité des praticiens s'entendent pour dire qu'elle est généralement très efficace. De nos jours, malgré la controverse persistante, les chiropraticiens sont souvent consultés pour différentes affections douloureuses invalidant le quotidien des gens désirant obtenir un soulagement et même une guérison lorsque celle-ci est possible.

Application thérapeutique

Aujourd'hui largement utilisée pour plusieurs types d'affections douloureuses et grandement appréciée par la plupart des patients, il est tout de même encore difficile de confirmer officiellement son efficacité à cause de la controverse restante dans notre ère moderne. Les études scientifiques reliées à la chiropratique demeurent encore contradictoires.

Même si la contradiction existe en ce qui la concerne, la présence de plus de 80 000 chiropraticiens dans le monde confirme le soulagement efficace touchant la majorité des patients recevant cette forme de traitement.

Une séance de chiropratique peut durer entre 5 et 30 minutes selon la gravité du problème et selon la réaction du patient face au traitement. Les séances peuvent facilement s'échelonner de quelques jours à quelques mois. Une dizaine de séances de traitement est en moyenne nécessaire pour soulager efficacement le patient ou le guérir selon le cas. Comme il s'agit d'une moyenne, certains traitements sont très longs tandis que d'autres peuvent être relativement plus courts.

La chiropratique est de plus en plus utilisée comme traitement complémentaire mais également comme méthode préventive, particulièrement dans certaines disciplines où les muscles et les articulations sont soumis régulièrement à des tensions supplémentaires.

Les travailleurs devant répéter les mêmes mouvements au quotidien comme les sportifs professionnels ou amateurs utilisent fréquemment la chiropratique pour maintenir leur système en bon état afin de pouvoir bien fonctionner et/ou performer au quotidien sans infliger de blessures à long terme à leur corps.

Le domaine sportif reconnaît la chiropratique comme méthode de traitement complémentaire aux autres traitements médicaux lorsqu'une blessure survient. De façon régulière, les entraîneurs privilégient souvent la chiropratique comme méthode préventive autant pour diminuer les risques de blessures chez leurs protégés que pour maintenir leur organisme en santé et apte à répondre aux exigences subies par leur corps au quotidien par un entraînement intensif.

Même chose chez les travailleurs où le corps subit de nombreux traumatismes au quotidienet où la chiropratique est de plus en plus recommandée comme méthode préventive permettant de renforcer l'organisme et d'ainsi diminuer le risque de blessures chez le travailleur.

Une famille peut également privilégier l'utilisation d'un chiropraticien pour les parents comme pour les enfants. La croissance amène de nombreux traumatismes au corps humain et si les tensions accumulées ne sont jamais soulagées, elles peuvent entraîner des complications et avoir un impact sur la croissance de l'organisme en général. Les enfants et les parents peuvent donc tous bénéficier des bienfaits de la chiropratique comme méthode préventive afin d'éviter de devoir un jour l'utiliser comme forme de soulagement chronique.

Finalement, la chiropratique peut soulager, guérir ou prévenir et elle peut être utilisée par tous les membres d'une même famille, qu'ils soient enfants ou adultes, sportifs, travailleurs ou autres. Comme la chiropratique est à la fois curative et préventive, tout le monde peut bénéficier de ses bienfaits sans danger.