La chiropratique et les nouveaux-nés (0 à 2 ans)

Un accouchement, même sans complication, produit un stress mécanique important sur la tête et les vertèbres cervicales d’un bébé. La chiropratique est un moyen naturel et sécuritaire de détecter et de traiter ces dérangements et ainsi optimiser la santé musculosquelettique d’un nouveau-né.

Vidéo sur... La chiropratique et les NOUVEAUX-NÉS Visionner la vidéo

Lorsqu'un bébé fait son apparition dans la vie de ses parents, mille et une questions s'installent pour ces derniers. Peu importe que le bébé soit le premier, le deuxième ou le dixième, les questions reviennent toujours. Elles peuvent varier, mais elles démontrent bien l'inquiétude qui s'installe chez les parents dès les premières minutes de la naissance de ce nouveau poupon.

Subluxation vertébrale

La tête du bébé subit un certain stress mécanique lors de son passage à travers le bassin maternel :

  • pour que la tête s'engage dans le bassin maternel, le cou du bébé fléchit vers l'avant.
  • pour passer à travers le bassin maternel, la tête et le cou doivent faire une certaine rotation d'un côté.
  • pour que la tête du bébé puisse finalement sortir du corps de sa mère, le cou doit fléchir vers l'arrière.

Même si tout s'est déroulé normalement, des irritations vertébrales chez le bébé peuvent être présentes dès sa naissance. Si l'utilisation d'instruments médicaux, comme la ventouse ou les forceps, est nécessaire, le stress mécanique sur la tête et sur le cou du bébé est alors plus important, augmentant du même coup les risques d’irritation vertébrale.

Une évaluation chiropratique permet de détecter et, si nécessaire, de corriger par la suite une telle situation. Afin d'éviter une interférence à l'équilibre normal de l'organisme du nouveau-né, le chiropraticien peut être consulté peu après la naissance.

Traitement

Évidemment, le traitement chez le nouveau-né est bien différent de celui utilisé pour un adulte. La pression exercée sur la colonne vertébrale d'un nouveau-né diffère grandement de celle exercée sur l'adulte. Pour le bébé, la pression utilisée par le chiropraticien peut facilement équivaloir au poids d'une pièce de monnaie.

En conclusion

Le cadeau de la vie accompagné du cadeau de la chiropratique peut facilement devenir le meilleur mélange pour favoriser une bonne santé, une croissance adéquate et un bon développement chez le bébé. Tout comme il est préférable de prévenir le mal de dents en visitant régulièrement son dentiste, il est possible de prévenir les problèmes de structure chez l'enfant par une visite préventive chez le chiropraticien, et ce, dès la naissance du poupon.