5 raisons de consulter son chiropraticien durant la grossesse

Quotidiennement, des centaines de femmes ont recours à la chiropratique pour soulager les douleurs et malaises associés à leur grossesse, SANS MÉDICATION, souvent contre-indiquée à cette période de la vie. Un docteur en chiropratique est particulièrement bien qualifié pour comprendre les changements mécaniques, hormonaux et circulatoires reliés à la grossesse.

Le chiropraticien est un professionnel qui est passionné par votre bien-être global, pouvant vous conseiller avant, pendant et après la naissance de votre enfant afin de vous permettre d'être au meilleur de votre forme.

Raison #1
Protéger l'alignement de la colonne vertébrale

Les désalignements et dysfonctions de la colonne vertébrale sont fréquents durant la grossesse en raison d'une poussée vers l'avant du centre de gravité. Les chiropraticiens pratiquent des ajustements précis et efficaces pour accompagner votre corps dans une transition douce face à ces stress posturaux.

Raison #2
Enfin bien!

16 femmes sur 17 rapportent un soulagement important des douleurs et malaises.

Raison #3
Travail et accouchement plus facile

Baisse de 50 % du besoin d'analgésiques chez les femmes qui ont choisi un suivi chiropratique de grossesse. Moins de médications = moins de risques de complications!

Raison #4
Exercices spécifiques et adaptés

  • Gain de poids moins important
  • Meilleure circulation
  • Durée du travail moindre
  • Baisse du taux d'interventions médicales
  • Moins de souffrance foetale
  • Récupération plus rapide post-partum

Raison #5
Soins post-partum

  • Meilleure posture et confort à l'allaitement
  • Recouvrement plus rapide des fonctions biomécaniques vertébrales et pelviennes

Pour mieux comprendre...

Changements mécaniques

La prise de poids moyenne varie de 9 à 18 kg durant la grossesse. Ce poids supplémentaire, majoritairement au niveau de l'abdomen et des seins, va entraîner un déplacement vers l'avant du centre de gravité, accentuer la courbe du bas du dos et augmenter la pression lombaire. Les abdominaux d'étirent de plus en plus pour faire place au bébé ce qui provoque une charge supplémentaire au bas du dos. Pour préserver son équilibre, le corps va créer une augmentation de la cyphose thoracique et un déplacement avant de la tête, favorisant la tension entre les épaules et l'apparition potentielle de maux de tête.

Changements circulatoires et hormonaux.

Au cours de la grossesse, le volume sanguin peut augmenter jusqu'à 50 % pour combler les besoins de la mère et du bébé, pouvant provoquer de l'inflammation, de la rétention d'eau (œdème) et des malaises au niveau pelvien ou lombaire.

Au cours du dernier trimestre, il y a également une augmentation importante pouvant atteindre 10x la concentration normale d'une hormone appelée « relaxine ». Cette molécule a pour fonction de détendre la région pelvienne et favoriser l'étirement ligamentaire pour faciliter l'accouchement. Toutefois, tout déséquilibre articulaire qui pouvait jusque-là sembler minime verra son impact négatif multiplié!

Traitement chiropratique des douleurs de grossesse

20 % des femmes éprouvent des douleurs au bassin durant la grossesse alors que 50-85 % vont expérimenter des inconforts lombaires. Certaines ressentiront même des engourdissements, de l'oedème (enflure), des maux de tête ou des tensions progressives entre les épaules.

Les chiropraticiens aident à soulager les douleurs au cou, au dos, aux hanches et au bassin liées à la grossesse en réalignant la colonne vertébrale et en équilibrant le bassin. Le traitement chiropratique prénatal comprend des ajustements sécuritaires et en douceur qui s'adaptent aux différents stades de la grossesse. Aux ajustements peuvent s'ajouter des massages, des exercices/étirements en plus de conseils ergonomiques et nutritionnels.

Le chiropraticien ou la chiropraticienne peut déceler tout désalignement du bassin, du sacrum et des vertèbres qui pourrait causer des douleurs et une contrainte utérine.

Certaines études rapportent même une réduction de temps de travail de 24 % pour un premier enfant et de 39 % pour un deuxième accouchement lorsque la maman avait intégré la chiropratique dans son aventure prénatale!

Honnêtement, je n'aurais pas eu 5 grossesses aussi agréables et poursuivi mon entraînement jusqu'à 37 semaines si je n'avais pas eu mon docteur en chiropratique à mes côtés! Si une grossesse confortable, énergique et une bonne préparation corporelle à votre accouchement vous intéressent, n'hésitez plus à découvrir le bien-être chiropratique!

Le contenu diffusé sur ce site web ne sert qu'à des fins d'information et ne remplace pas une consultation avec un professionnel de la santé.

Rédaction :
Dre Geneviève Moreau, chiropraticienne
L'Arc de Vie, place chiropratique
Date de publication :
Décembre 2014
Références :
  • Aldabe D, Ribeiro DC, Milosavljevic S, Dawn Bussey M. Pregnancy-related pelvic girdle pain and its relationship with relaxin levels during pregnancy: a systematic review. Eur Spine J 2012;21(9):1769-76. Epub 2012 Feb 4.
  • Stuber KJ, Wynd S, Weis CA. Adverse events from spinal manipulation in the pregnant and postpartum periods: a critical review of the literature. Chiropr Man Therap 2012;20:8.
  • Fallon, Joan M. chiropractic and pregnancy; a partnership for the future. International Review of chiropractic, nov/dec 1990; 39-42
  • Borggren Cara, Pregnancy and chiropractic: a narrative review of the literature, Journal of ChiropracticMedicine, vol 6, issue 2, pages 70-74, June 2007
  • Association chiropratique canadienne

Chiropraticiens à votre service partout au Québec...